Ophelia


OPHÉLIE, la voix captive

Un film muet d'Isabelle Françaix
Avec Clara Inglese






-

Ce film a été réalisé au printemps 2019 pour la création en concert de la pièce de Benoît Mernier par Clara Inglese, Ophélie, chant d’exil, sur un texte de François Emmanuel, et la sortie du CD éponyme (label Cypres, CYP4651).
Aujourd’hui, mai 2020, il est disponible à la créativité de tout compositeur désirant donner une nouvelle voix à Ophélie.

-

« Y a-t-il une réalité ? » Cette colle souvent posée lors d’examens de philosophie nous questionne avec ironie depuis le début du confinement anti-pandémie. Dans ce monde malade à l’arrêt, presque sans voiture, sans productivité, sans divertissement… la mort nous rappelle à la vie et à ses bifurcations brutales. Chacun est ramené à soi, hors de ses activités habituelles. Malgré l’interdiction de nous rassembler et de circuler à notre gré, assignés entre nos quatre murs, derrière nos masques, il nous est tout à coup loisible d’imaginer que tout pourrait changer, l’imprévu nous ayant déjà violemment bousculés. Nous n’avons peut-être jamais été aussi libres de réinventer notre histoire… 

Le récit de nos vies se désagrège. Derrière les gravats de sa cohérence autrefois rassurante apparaît un sens incompréhensible qui nous émeut intimement.
Peut-être oublié mais indéniablement familier, il évoque une voix d’avant les mots. 
Inouïe, intense, sauvage.

Une voix intérieure. 
Notre petite voix, étrange (étrangère ?) d’un coup, se révèle, fébrile mais nécessaire. 
Alors, nos oreilles s’ouvrent vers l’intérieur, et nous écoutons le reflet d’une âme qui chuchote, articule l’inaudible, d’échos en échos. Cela nous échappe mais nous tendons l’oreille. 
Nous nous redressons petit à petit jusqu’à nous tenir debout face à nous-mêmes et appréhender peut-être les nouveaux mondes comme des miroirs à traverser, ensemble. 

Isabelle Françaix & Clara Inglese

*
 

Une certaine idée de l'a-normalité et des peurs qu'elle suscite, à l'origine de tant de censures et de cloisonnements.

Ophélie traverse les miroirs, s'échappe... 

Être soi plutôt qu'une image de soi.

*

Le film a été projeté à deux reprises pour la sortie du CD Ophelia | Songs of Exile lors de concerts promotionnels, conçu et monté initialement sur la musique de Benoît Mernier.

Le premier teaser est aussi celui du film.
 


Le second teaser s'en détache, pour la promotion du concert, sur la musique d'Adrien Tsilogiannis.
 



*

La cover du CD est née du tournage.




Teaser de l'enregistrement réalisé pour Cypres
 


 

Top