Isabelle Françaix
Photographe - Vidéaste

 


LIGNES DE VIE

Peut-on écrire la lumière ? J’aime lire les égratignures, les rides, les traces indélébiles, le mouvement des ombres, le tracé d'un geste, les écritures organiques. Mes études littéraires à la Sorbonne et Paris VIII ont accordé mon amour des mots et des images. Professeur de français, chroniqueuse littéraire et musicale, illustratrice, chargée de communication et de production en musique contemporaine, je me consacre entièrement aujourd'hui à mes recherches de photographe plasticienne, portraitiste et vidéaste.

Je travaille actuellement à deux projets d'exposition photographique : Anatomie de la capucine et Animal. Ces deux séries reflètent mon intérêt pour la nature et le portrait, les liens entre humanité et sauvageté.

Cinq projets verront le jour en 2022 : Au plus près, concert augmenté avec Sara Picavet (piano), Céline Bodson (violon), Thomas Turine (créateur sonore) et Hugues Girard (créateur lumière) ; Eco Ricercata, film sur la musique de Denis Bosse avec l'Ensemble Fractales ; Enluminures, film sur la musique de Judith Adler De Oliveira avec le Quatuor Akhtamar ; Rencontre sous notre lune, film sur la musique d'Alithéa Ripoll avec le Trio Spilliaert ; S'envole la mort, un vidéo-poème moyen-métrage tourné dans le jardin d'un marin sculpteur breton, dans le Finistère (Matsylie Productions), pour lequel le compositeur Hughes Maréchal a écrit la musique.

Les Visions Goldberg, 32 poèmes visuels conçus en 2020 avec la pianiste Irina Lankova autour des Variations Goldberg, ont été projetées live au Max Festival le 17 septembre 2021. 

J’ai réalisé en 2019, pour le concert de la soprano Clara Inglese, le film Ophelie, la voix captive sur un texte de François Emmanuel et une musique de Benoît Mernier. En 2018, après un vidéo-poème tourné en Andalousie au Festival Pause, Finca La Donaira, j’ai filmé et monté L’île Paradis qu’on ne doit pas dire, spectacle coécrit avec le compositeur Pierre-Adrien Charpy à partir des journaux intimes d’Henry Bauchau et de son roman L’enfant bleu. Notre précédente collaboration, le vidéo-poème noir et blanc Vivante morte éblouie (2017), est née d’un extrait de Belle du seigneur d’Albert Cohen. J’ai conçu pour le compositeur David Achenberg en 2016 les courts-métrages Furari (avec le Kheops Ensemble) et Crazy Tango (avec le clarinettiste Ronald Van Spaendonck). Ma première réalisation en 2007 était un documentaire consacré au luthier Antoni Jassogne : Le chant du bois. J’ai imaginé avec Transcultures une exposition autour des pièces de Jean-Paul Dessy en 2009 (Mons) : Partition imaginaire pour errance sonore.
 

 |  | | | PORTRAITS D'ARTISTES on FB | VIDEO PROJECTS on FB

CINÉ-POÈMES

Eco Ricercata | Ciné-poème musical, 24’ | Sur la musique de Denis Bosse avec l’Ensemble Fractales | Création le 18 septembre 1922 au Senghor, Bruxelles | Soutien de la FWB

Rencontre sous notre lune | Ciné-poème musical, 15’ | Sur la musique d’Alithéa Ripoll avec le Trio Spilliaert et Mami Kitagawa | Création Automne 2022

Enluminures | Ciné-poème musical, 17’ | Sur la musique de Judith Adler De Oliveira avec Akhtamar Quartet | Création au printemps 2022 | Soutien de la FWB

S’envole la mort | Ciné-poème documentaire, 22’ | Création à la Cinémathèque Royale de Belgique le 18 mai 2022 | Matsylie Productions 

Ophélia, Songs of Exile | Ciné-poème musical muet, 14’ | Création sur la musique de Benoît Mernier avec la soprano Clara Inglese le 11 mars 2019 au Théâtre Mercelis, Bruxelles 

Finca La Donaira | Ciné-poème documentaire, 11’ | Création au Festival Pause en Andalousie, août 2018

Vivante morte éblouie | Ciné-poème musical, 16’ | Sur la musique de Pierre Adrien Charpy avec Raphaële Kennedy | Création en 2018 à Marseille et Bruxelles

Crazy Tango | Vidéo-poème musical, 3’ | Sur la musique de David Achenberg avec Ronald Van Spaendonck | Diffusion web dès octobre 2016

Furari  | Vidéo-poème musical, 8’ | Sur la musique de David Achenberg avec l’Ensemble Khéops | Diffusion web dès février 2016

Le chant du bois | Documentaire poétique sur le luthier Antoni Jassogne, co-réalisé avec Patrick Dhaussy | Création en 2007 à Lille et à la RTBF | Production Comic Strip, Marseille et la RTBF | Soutien de la CNC et du CRAV

SPECTACLE VIVANT

Au plus près | Projections sur voile noir sur la musique de Bach et Kurtág avec la pianiste Sara Picavet et la violoniste Céline Bodson | Création au Senghor le 4 juin 2022 et au Festival Musiq3 le 24 juin 2022, espace Lumen | Soutien de la FWB

Visions Goldberg | Ciné-poème musical, 50’ | Sur les Variations Goldberg de Jean-Sébastien Bach avec la pianiste Irina Lankova | Création Max Festival 17 septembre 2021

L’île Paradis qu’on ne doit pas dire | Ciné-poème musical, 50’ | Musique de Pierre-Adrien Charpy sur des textes choisis de Henry Bauchau, avec les voix de Raphaële Kennedy (soprano) et Vincent Bouchot (récitant) | Création à Marseille, Grignan, Vallouise et Bruxelles en 2018

EMPLOIS

2017-2019 –Assistante de production et chargée de communication, photographe, vidéaste (clips et teasers) et rédactrice pour le label discographique Cypres (Bruxelles, Belgique)

                     – Chroniques régulières dans le magazine LARSEN (Belgique)

2008-2015 – Communication, rédaction, édition (Revue Musiques Nouvelles) et photographie pour l’ensemble contemporain Musiques Nouvelles et l’European Contemporary Orchestra (Musiques Nouvelles/Télémaque/De Ereprijs). Photos de concerts, portraits d'interprètes et de compositeurs, articles sur la musique... Crée le blog Musiques Nouvelles pour les 50 ans de l'ensemble en collaboration avec le label Cypres.

2001-2008 – Illustratrice, photographe et correctrice pour les Editions musicales Symétrie (Lyon)

2001-2007 – Co-animatrice et co-créatrice de l’émission et du site web Ramifications sur Radio Campus (Bruxelles), consacrés à la musique baroque, classique et contemporaine. 

                      – Chroniques régulières dans le Magazine Crescendo (Belgique)

1990-2000 – Professeur de lettres (Paris) et de français langues étrangères (CPAB, Bruxelles)
 

FORMATION
1989 : DEA de Lettres modernes à Paris VIII-Saint-Denis (BAC + 5)
1988 : Maîtrise de Lettres modernes à Paris VIII-Saint-Denis (BAC + 4)
1987 : Licence de Lettres modernes à la Sorbonne (BAC +3) // Khâgne au Lycée Henri IV (Paris)
1986 : DEUG de Lettres modernes à Lille III (BAC +2) // Hypokhâgne au Lycée Châtelet (Douai)
1984 : BAC A1 (français-mathématiques) au Lycée Châtelet (Douai)